L'efficacité des Checkpoint inhibiteurs et de la virothérapie (Rigvir) contre le cancer

La lutte contre les cellules cancéreuses avec des virus, a été depuis longtemps explorée. En 1966, le scientifique Dr. Aina Muceniece a présenté ses recherches sur l'agent viral Rigvir au cours du "9. Congrès international sur le cancer" .

Des chercheurs aux États-Unis étudient également comment utiliser efficacement les virus dans la lutte contre le cancer. La Virotherpaie utilise le caractère agressif de ces agents pathogènes. Les virus infectent les cellules cancéreuses, se multiplient à l'intérieur et finissent par les détruire. Cela libère de nouveaux virus qui infectent d'autres cellules tumorales. Les cellules cancéreuses endommagées se dissolvent dans ce traitement. Le système immunitaire joue le rôle le plus important dans une virothérapie.

Prix ​​Nobel 2018 pour la recherche sur les Checkpoint inhibiteurs

Comme avec d'innombrables thérapies immuno-oncologiques, la combinaison de virothérapie avec d'autres thérapies est également recommandée, en particulier avec les Checkpoint inhibiteurs. L'année dernière, le prix Nobel de médecine a été attribué à ce sous-domaine de recherche: les travaux du lauréat du prix Nobel 2018, James Allison et Tasuku Honjo, sont à la base de la classe de médicaments des Checkpoint inhibiteurs.

Les deux chercheurs ont travaillé sur l’une des caractéristiques du cancer. La base de leurs considérations était: Comment les cellules cancéreuses échappent-elles à la destruction par le renfort du système immunitaire?

Que sont "les Checkpoint inhibiteurs"?

De plus en plus d'études et de recherches cliniques sont consacrées à l'amélioration du traitement médical conventionnel grâce à la combinaison de Checkpoint inhibiteurs et de virothérapie. Mais que sont les " les Checkpoint inhibiteurs "?

Les marqueurs protéiques contribuent à la régulation des cellules immunitaires humaines. L'accent est mis ici sur l'équilibre de la régulation. S'il y a un déséquilibre et que le système immunitaire a l'impression qu'il n'y a pas assez de régulation il sera proactif et attaque le corps. D'autre part, si elle est sur-régulée, les fonctions immunitaires seront affaiblies ce qui favorise maladies.

Les cellules cancéreuses ''raffinées''  parviennent à se cacher du système immunitaire à l'aide de ces marqueurs protéiques. Dans ce cas, le corps a besoin d'anticorps, appelés " Checkpoint inhibiteurs", pour reconnaître et combattre les cellules cancéreuses.

Les Checkpoint inhibiteurs sont actuellement utilisés dans les mélanomes malins, les cancers du rein et de la vessie, le cancer du poumon et les tumeurs de la sphère ORL.

L'association des Checkpoint inhibiteurs avec la virothérapie oncologique (Rigvir) a été particulièrement efficace ( jusqu’à 62% d’amélioration des résultats) pour le traitement du cancer.

Retour aux nouvelles

Votre compagnon de lecture sur les itinéraires de thérapie

Recommandé

Lisez le livre "Nouvelles voies dans la thérapie du cancer" dans la deuxième édition de Dr. Ing. Peter Wolf.

En savoir plus sur le livre

HEURES D'OUVERTURE

Lundi, mardi, jeudi
de 9 à 13 h et de 14 à 18 h

mercredi, vendredi
de 9 à 12 h

ADRESSE

Centre d'hyperthermie de Hanovre
Oskar-Winter-Str. 9, 30161 Hanovre, Allemagne

Trajet

FAQ

Jetez un coup d'œil à la foire aux questions.

J'ai une question

RENDEZ-VOUS

Laissez-nous vous conseiller personnellement.

Prendre rendez-vous